• Maslow énonce une hiérarchisation des besoins de l'homme
    . Besoins physiologique
    . Besoins de sécurité
    . Besoins d'appartenance (liens sociaux)
    . Besoins de reconnaissance
    . Besoins d'accomplissement (réalisation de soi)

    LES BESOINS PHYSIOLOGIQUES

    Les préoccupations premières de l'homme sont :

    Sa nourriture
    Son habitation
    Sa reproduction
    Toute l'énergie de l'homme est mobilisée pour satisfaire ces besoins, exemple : salaire, primes, conditions de travail
    LES BESOINS DE SECURITE :
    Une fois les besoins élémentaires satisfaits, l'homme veut préserver sa sécurité mais aussi besoin d'être informé, de ne pas être brusqué par un changement etc.
    LES BESOINS D'APPARTENANCE
    Besoins de contact, de relations sociales, d'amitiés, à la fois dans sa vie privée et dans sa vie professionnelle : à appartenance à un groupe, à une équipe.
    LES BESOINS DE RECONNAISSANCE

    L'homme qui appartient à un groupe va maintenant essayer de se distinguer (en mettant en évidence un aspect de sa personnalité, son habileté, sa ruse, son sérieux)
    Certains individus vont rechercher les difficultés pour obtenir des satisfactions personnelles.
    L'individu à besoin de l'estime des autres pour s'estimer lui-même (exigence d'un statut, de prestige, situation sociale)
    LES BESOINS D'ACCOMPLISSEMENT

    L'homme trouve dans son groupe professionnel de la satisfaction totale de son Moi = besoin de se réaliser : être le chef...
    L'homme ne trouve pas de satisfaction dans son milieu professionnel = compensation par des activités extra-professionnelles.
    C'est un état de devenir et pas simplement d'être : évènement ou bien réussite où l'on dépasse les attentes normales ou courantes.
    ATTENTION : ne pas hiérarchiser les besoins d'une manière aussi rigoureuse. Un besoin " supérieur " peut se manifester même si un besoin " inférieur " n'a pas été entièrement et durablement satisfait.

    votre commentaire

  • Véritable vitrine de l'entreprise, la décoration des bureaux a une influence directe sur notre comportement et sur celui de nos visiteurs. Quelle que soit la déco actuelle de vos bureaux, poussez la porte, faites le vide dans votre esprit et observez chaque pièce avec un regard neuf.

     

    L'environnement conditionne notre savoir-être et constitue le premier maillon de la performance d'une personne. La décoration des bureaux reflète l'esprit d'une entreprise : les clients ne s'y trompent jamais. Quand la décoration est surannée, le style de management, les performances du personnel et les produits proposés lui ressemblent souvent. Les conseillers en marketing préconisent, quant à eux, un renouvellement de décoration tous les cinq ans pour revitaliser les contacts commerciaux et redynamiser le personnel. Prenez les choses en main et réalisez une déco fonctionnelle, intuitive et efficace.

     

    Des sols faciles à vivre : pour éviter toute erreur de choix et adapter le revêtement de sol aux spécificités de votre entreprise, contrôlez la classification UPEC du revêtement (indice de résistance à l'usure, au poinçonnement, au feu et aux agressions chimiques) Un sol U3 ou U4 est très résistant, un sol U4P3 résistera à tout type d'agression, y compris aux talons aiguilles !

     

    Des murs pas comme les autres : le choix du revêtement s'adaptera aux caractéristiques techniques de la pièce : nécessité de lutter contre l'humidité, le bruit, le froid... Cependant, il dépendra surtout de ses fonctions. Un hall d'accueil ne se décore pas comme un bureau ou une salle de réunion.

     

    Les accessoires sont essentiels : la touche finale de votre déco en dira long sur vous et sur les valeurs de votre société. Pour changer de style sans forcer sur le budget, soignez les accessoires. Conservez, par exemple, d'anciens meubles un peu rétro mais choisissez des ensembles d'accessoires de bureau chromés, pour confirmer ce style dans un registre plus chic.

     

    De la lumière et de la vie : redonnez de l'énergie à la lumière ! L'importance de la lumière sur le comportement humain n'est plus à prouver. Un éclairage centré sur la surface de travail facilite la concentration, des lampes placées à même le sol et dirigées vers le plafond invitent au calme, des lumières vives et directes poussent à l'action.

     
     

    Chez LJV Evénements http://www.ljv-evenements-organisation.com/, je m'entoure de professionnels et de beaucoup d'idées afin de bien répondre à votre besoin.  C'est prouvé ! ça marche, la nouvelle décoration  des bureaux ou du magasin redynamise l'esprit d'équipe et le client ne s'en porte que mieux...J'ai récemment fait un coup double dans une entreprise lorientaise : changer l'environnement et renforcer la cohésion du groupe. En effet planifier des travaux de décoration peut se concevoir comme un véritable projet d'entreprise. Dans cette optique, y associer les hommes a de fortes chances de contribuer à sa réussite.

     

    Véro   http://www.ljv-evenements-organisation.com/

     



    votre commentaire

  • LE SAVOIR-VIVRE à l'anglaise
     

    Nos amis britanniques attachent énormément d'importance à la courtoisie. En utilisant les formules de politesses adéquates à l'écrit comme à l'oral, vous impressionnerez favorablement vos partenaires professionnels d'outre-manche.

      

    A L'ORAL

     
    Accueillir un visiteur
    1. hello Mr Morrison. I'm delighted to see you again : bonjour M .Morrison, je suis heureux de vous revoir.
    2. Do take a seat/Do seat down, Mr Morrison. Ms Dubois is on the phone at the moment. I shall let her know you're here as soon as she hangs up. Veuillez vous asseoir, M. Morrison. Mme Dubois est en ligne. Je la préviendrai de votre arrivée dès quelle aura raccroché.
    3. Would you mind waiting for a bit/short while? Ms Dubois is not in her office at the moment. I shall page her to let her know you're here.  Puis-je vous demander de bien vouloir patienter quelques instants ? Mme Dubois n'est pas dans son bureau. Je vais lancer un appel pour la prévenir de votre arrivée.
    4. Would you like a tea or coffee in the meantime ?  Puis-je vous offrir une tasse de thé ou de café en attendant ?
    5. Please let me direct you/show you how to get/to Mr Jones'office. Permettez-moi de vous indiquer où se trouve le bureau de M.Jones
    6. Shall i take you to Mr Jones'office or had you rather make your own way there ? Voulez-vous que je vous accompagne jusqu'au bureau de M.Jones ou préférez-vous yous y rendre seul ?
    7. Would you kike to meet Mr Jones in his office or would you prefer him to corne and meet you here?  Voulez-vous rejoindre M.Jones dans son bureau ou préférez-vous qu'il vienne à votre rencontre ?    
       Raccompagner un visiteur
     
    1 . please allow me to accompagny you to the main entrance . Permettez-moi de vous raccompagner à l'entrée.
    2 Good bye Mr Morrison. Have a nice day/a pleasant stay in Paris/ a safe trip back home. Au revoir M.Morrison. Je vous souhaite une bonne journée/Un agréable séjour à Paris/un bon voyage de retour.

     

    Véro  http://www.ljv-evenements-organisation.com/

    votre commentaire

  • Pourquoi certaines boutiques attirent-elles irrésistiblement des visiteurs quand, sur le même trottoir, leurs voisines restent désertes ? Qualité du concept, agencement intérieur, efficacité du merchandising,... Voici des méthodes d'enseignes qui font recette et, si elles appartiennent souvent à des réseaux, rien n'interdit d'y piocher des idées. Aujourd'hui, l'univers de vente se décline comme une scène de théâtre.
     
    Si un lieu réussit à créer une émotion et à proposer une expérience inédite, il touche l'acheteur qui sommeille en tout visiteur. Le concept porteur: un univers de séduction intimiste. Cette invitation au plaisir se lance différemment selon les produits vendus.
     
    Poussez par exemple la porte de l'étrange boutique Résonances à Paris-Bercy. L'architecte a conçu l'espace pour cette chaîne d'objets d'intérieur et de bien-être, choisis par leur rareté ou leur valeur de retour aux sources. Intemporel, le décor de bois brut, aux formes simples, abrite une série de pièces découpées en espaces thématiques, du bien vivre (salon, espace cuisine) au temps pour soi (bain, relaxation), etc.
     
    Il s'agit là de recréer un univers humain et sensible qui sollicite la mémoire intime et les racines de chaque visiteur. Cet ancrage est plébiscité par les visiteurs. 
     
    Le réseau de magasin d'articles pour enfants Orchestra parvient lui aussi à séduire les visiteurs en jouant sur l'intimité : il propose aux mères une vision sublimée de l'univers de leurs bambins. Le point de vente met en scène, sur des surfaces allant de 600 à 1000 m2, un merchandising poétique, incarné par des cabanes de plages, des champignons et des arbres, éclairés au plafond par une constellation de planètes. Les visiteurs, guidés par une musique émaillée de bruitages d'oiseaux, se déplacent sur un sentier, tantôt souple, tantôt dur sous le pied. La traditionnelle exposition de chaussures prend la forme d'un mille-pattes qui fait la joie des petits, s'ils n'ont pas été retenus par le gros ours de l'entrée ou happés par l'aire de jeux et les ateliers d'éveil au fond du magasin. L'objectif est encore ici atteint : rendre la visite du magasin incontournable...
     
    Attention tout de même : un lieu théâtralisé à l'extrême peut inciter à la passivité. Il intimide et freine l'achat !
     
    La vitrine : les techniques pour allécher... Autre levier à maniement subtil, pour convaincre le chaland : l'attractivité de la vitrine. Les règles de base pour composer une devanture consistent à agencer les articles ou les mannequins selon un cheminement triangulaire.Celui-ci part de la pointe du haut et se dirige vers le bas, à gauche puis à droite. Ce schéma peut être répété plusieurs fois, mais toujours en nombre impair.
     
    Il faut ensuite veiller à l'harmonie des couleurs, à la qualité de l'éclairage et à la propreté. Pour faire vivre son magasin, les vitrines doivent être refaites chaque semaine. C'est du moins le rythme choisi par certains grands noms du prêt à porter. Ces magasins s'ouvrent sur des vitrines très profondes, qui permettent une meilleure mise en scène de l'offre, et donnent donc envie d'entrer.
     
    Pour autant, il n'existe pas un unique bon modèle de vitrine, valable pour toutes les boutiques. Plus le magasin souhaite se positionner haut de gamme, plus sa vitrine sera dépouillée et théâtralisée, de façon à communiquer un message simple et univoque. Quitte, pour un bijoutier à n'exposer qu'une seule bague, bien éclairée... Dans la vitrine de la bijouterie parisienne Obrey, régulièrement mise en scène par une étalagiste pour un budget moyen annuel d'environ 3 000 euros, un choix limité de bijoux est ainsi rehaussé par quelques orchidées. Un magasin plus populaire peut composer un tableau plus chargé, synonyme d'abondance.
     
    Chaque magasin est un cas particulier par son agencement et sa clientèle.
     
    Le recours à des professionnels du merchandising n'est cependant pas un passage obligé, même s'il s'avère le plus souvent bien rentable. La boulangerie située à côté de chez moi fait de très bonnes vitrines, avec un thème cohérent, de bonnes harmonies de couleur autour d'un plat en terre cuite, des œufs et de la farine par exemple. L'œil se régale sans se poser de questions. Bref, la définition d'une vitrine réussie !

    votre commentaire
  •  

    Le juke-box magique assure une ambiance musicale sur mesure !

    Une fête du tonnerre, à l'ambiance choisie, pour vous amuser, vous éclater. Pour votre moment de convivialité : la fête et son ambiance musicale ! Mais voilà, Marcel et son orchestre a décliné votre invitation, le DJ cela ne vous semble pas l'idéal. Et prendre le temps de composer vous-même votre programmation musicale puis vous coller derrière la platine de votre chaîne, c'est pas la solution du jour.

    Une solution nouvelle réside dans une ambiance musicale créée sur mesure et entièrement autonome, avec des compilations musicales répertoriées par thèmes et par genres afin de s'adapter aux besoins de chacun.

    C'est ainsi qu'un automate (bon une machine, pas un DJ ? mais le DJ peut prendre la main, si si !) peut assurer savamment la diffusion musicale, avec au programme près de 50 heures de musique. C'est extrêmement fiable et très facile d'utilisation, avec une musique de grande qualité. En plus, cette ambiance musicale " Sur Mesure " est entièrement légalisée par les organismes de reproduction de phonogrammes.
     
    Une telle machine juke-box / DJ est ainsi disponible en location sur Vannes, Lorient, Pontivy ... en fait tout le Morbihan, la Bretagne, le grand-ouest. Si vous souhaitez plus de renseignement sur la location de ce juke-box nouvelle technologie, n'hésitez pas à me contacter http://www.ljv-evenements-organisation.com/Location-de-juke-box.html

    Elle était maquillée
    Comme une star de ciné
    Accoudée au juke-box...   La la la la

    Elle rêvait qu'elle posait
    Juste pour un bout d'essai
    A la Century Fox...  La la la la

    Oh ! ça me donne déjà envie de danser !

    Véro  http://www.ljv-evenements-organisation.com/


    votre commentaire