•  


    Comme dit précédemment, pour renforcer l'efficacité économique et le plaisir de l'achat chez le client, il convient de réaliser des ambiances. Continuons donc par l'ouie !

    Une musique d'ambiance ... bien sûr, mais quelle musique et quelle ambiance ? Certains magasins de Vannes, Lorient ont, comme sonorisation ou fond sonore, des musiques bien soft à l'image du smooth operator de Sade ...

     

    No place for beginners or sensitive hearts
    When sentiment is left to chance.
    No place to be ending but somewhere to start.

    No need to ask.
    He's a smooth operator,
    smooth operator,
    smooth operator,
    smooth operator.

    Coast to coast, LA to Chicago, western male.
    Across the north and south, to Key Largo, love for sale.

    bien soft et malheureusement souvent récurrentes.

     

    Or il apparaît important de personnaliser votre univers de produits, votre image, justement par une (ou des) ambiance musicale bien choisie et ajuster aux rythmes temporels afin d'en renforcer les réalités. Ainsi le matin se définit comme le moment où l'on joue de la musique de fond à très bas volume. Il peut s'agir de musique relaxante ou à tempo lent qui s'accélère au cours de la journée pour à nouveau ralentir en fin d'après-midi. A l'heure du déjeuner et le samedi, la musique est beaucoup plus style boîte de nuit et très rythmée, moment notamment le samedi où les clients pensent au week-end et à leurs sorties.

     

    Non seulement la musique s'applique aux clients, mais elles s'appliquent aussi aux vendeurs, qui vont de manière consciente ou non, se conformer à elle.

     

    Bien sûr et avant tout, la musique doit séduite l'oreille du client, donc pas d'agressivité. Mais elle doit les capter et pour se faire, les intriguer puis les amuser pour au final détendre le client, qui alors sera dans de bonnes disposition pour bien choisir et donc bien acheter.

     

    Le choix de la musique est primordial, tout comme celui du niveau sonore, qui permet aussi de modifier le volume de l'espace de vente. Le niveau sonore et le rythme de la musique sont à régler finement selon la progression du client dans son acte d'achat : de l'entrée du magasin vers les produits, des produits vers la caisse. Ainsi, pour créer du mouvement en période de bonne fréquentation, une musique au rythme rapide accéléra l'acte d'achat, alors que dans d'autres cas, s'il est préférable de retenir le client, une musique plus lente sera nécessaire pour créer un climat propice à la recherche de produits et à l'achat.

     

    La musique peut bien sûr amener le client à sélectionner certains types d'articles de préférence à d'autres. Dans une boutique de vêtements, en période de fin d'année, il est diffusé de la musique festive pour renforcer l'impact des articles comme les robes de fête tandis que plus au fond du magasin des musiques plus lentes favoriseront la rêverie et donc des vêtements plus amples ... Autre exemple illustrant le rôle majeur de la musique, et plus précisément le lien fort entre le style de musique et le style d'article : une musique rythmée mais cool favorise l'achat de vêtements décontractés, de même une musique style boite de nuit favorisera la vente de tenue plus classe.

     

    La musique est ainsi omniprésente dans les lieux de vente. Et l'espace de vente évolue alors vers de nouveaux états psychologiques, des identités et façons d'être différentes. La musique sert donc d'une part à mettre les articles dans leur contexte de future utilisation et d'autre part à mettre le client dans une posture émotionnelle favorable à l'achat, et aussi conforme à l'image du magasin.


    votre commentaire

  • Pour renforcer l'efficacité économique et le plaisir de l'achat chez le client, il convient de réaliser des ambiances, tant dans le lieu de vente classique que lors d'animation de type foire exposition ou autres, ambiances qui n'hésitent pas à faire appel à nos 5 sens.

    Commençons d'abord par la vue.

    La lumière est primordiale, car la mise en lumière permet de guider le client : utiliser une lumière de faible intensité pour la globalité du point de vente, puis jouer de flux lumineux directionnels pour mettre en relief vos produits phare. Il s'agit bien là de créer des liens visuels amenant le client à parcourir l'ensemble de vos produits. Des chemins de lumière ! Autre élément important, l'harmonie des couleurs. Penser à regrouper les produits selon leur couleur et ce dans le respect de l'ordre du cercle chromatique. C'est l'illustration ci-dessus.

    Si vous devez jouer sur les contrastes, il faut alors mettre côte à côte des produits aux couleurs complémentaires. On nomme couleur complémentaire la couleur opposée à une autre sur le cercle chromatique, cercle représentant le spectre des fréquences colorées visibles par l'œil humain de façon circulaire. Il est aussi facile de déterminer une complémentaire en utilisant la propriété de rémanence des récepteurs situés au fond de l'œil (les cônes). Il suffit pour cela de placer sur une surface blanche, la couleur dont on veut déterminer la complémentaire, de la fixer pendant une minute, puis de la retirer. On voit alors apparaître sur la surface blanche la couleur complémentaire.

    Enfin autre élément visuel en prendre en compte, la taille de vos produits, il est préférable de commencer par les produits de petite taille vers les produits plus grands, toujours en respectant une harmonie visuelle.


    Véro http://www.ljv-evenements-organisation.com/-Entreprise-.html


    votre commentaire

  • Après le site internet, le blog, le mail, un nouvel outil se développe peu à peu depuis 4 ans, le WIKI.


    Selon Wikipedia : un wiki est un site Web dynamique permettant à tout individu d'en modifier les pages à volonté. Il permet non seulement de communiquer et diffuser des informations rapidement, mais de structurer cette information pour permettre d'y naviguer commodément.

    C'est donc bien là un outil aux fonctionnalités nombreuses. Mais comme pour chaque outil, il s'accompagne ou modifie les usages, et là est le point fort du wiki.


    Les wikis désignent des sites web et peut se définir d'un point de vue technique comme un bloc-notes hypertexte partagé :  il permet la création de multiples pages, que les utilisateurs pourront mailler entre elles à loisir, puisque le wiki permet de générer et d'utiliser facilement les hyperliens. C'est donc également le maillage des utilisateurs entre eux.


    Un wiki est avant tout un ensemble de pratiques adoptées par une communauté afin de partager et structurer l'information.


    Il favorise donc :


    La rédaction collaborative




    • réunions : préparation des ordres du jour - rédaction on line des comptes-rendus

    • élaboration collective de cahiers des charges

    Le suivi d'informations 




    • suivi clientèle : sujets chauds, réclamation client .. 

    • partage de documentations techniques

    La gestion de projet



    • avant-projet : rassembler les informations

    • suivi d'avancement de projets

    Mais il permet aussi nombre de pratiques comme le brainstorming. 


    Les possibilités sont nombreuses et présentent un intérêt fort pour l'entreprise : une information seule information à jour, courrier électronique, partage d'information, faible coûts d'accès, meilleur suivi car il est possible de savoir qui travaille sur quoi et de nombreux outils (statistiques de consultation, de mises à jour). De plus de nombreux logiciels wikis sont disponibles en version Open Source/libre.


    Wikipédia est par exemple une illustration très réussie (pleine expansion) des possibilités du wiki, car tout un chacun peut apporter sa contribution.


    Vous qui le pratiquez en toute maîtrise, n'hésitez pas à me faire part de ce qu'il vous apporte réellement.


    Véronique http://www.ljv-evenements-organisation.com/-Entreprise-.html


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique